Le Pot Commun

Le Pot Commun

Un peu d’histoire

Le Pot Commun a été créé en Novembre 2003 sur l’initiative d’un groupe de copains motivés à agir ensemble sur leur environnement. L’objectif est de redynamiser le lien social et culturel à Rochefort-en-terre et alentours en fédérant les énergies individuelles en un projet collectif.

En mars 2004, le Pot Commun inaugure le Café de la Pente comme un café associatif dans lequel bar, concerts, conférences, expositions, marché bio (le vendredi soir) et autres activités prennent naissance.

Une épicerie (de village) y voit le jour le premier trimestre 2008 en créant le concept de groupement d’achat service épicerie (GASE). Ce principe de commerce solidaire est aujourd’hui repris (ou en train de l’être) par plusieurs collectifs et de nombreux GASE ont vu le jour en Bretagne, le Pot Commun intervenant pour guider le lancement et le développement de ces projets.

Dernièrement, en Juin 2009, le festival A travers chants est lancée en collaboration avec d’autres associations. Ce festival propose un radio crochet ouvert à tous encadré par des animations, une rencontre de chorales et un marché bio. Cette animation festive a eu lieu dans le bourg de Rochefort-en-terre et devrait se renouveler tous les ans.

Aujourd’hui, le Pot Commun et le Café de la Pente hébergent des associations (Ingalan, Souliers, le Beuk Cola) et a étendu son périmètre d’actions avec d’autres dans une volonté d’impliquer, de mutualiser et de participer à un épanouissement plus riche.

Le Pot Commun et le Café de la Pente définissent donc un cadre expérimental dans lequel est accueillie, développée ou hébergée toute forme d’initiative ou de pratiques collectives qui préservent ou renforcent le lien social solidaire. L’ensemble de ces activités repose sur un bénévolat actif, participatif. Chacun apportant la contribution qu’il lui est possible de donner en fonction de ses disponibilités.

Le fonctionnement

Le mode de fonctionnement du Pot Commun repose globalement, d’une part, sur un organe de gestion de l’association et, d’autre part, sur des instances de gestion d’activité.

L’organe de gestion de l’association se nomme Assemblée du Mois (AM). Il se réunit mensuellement et gère principalement les tâches de l’association autour de son rôle d’organisation, de coordination et de décision. Chaque adhérent peut y participer.

Les instances de gestion des activités ont leur propre autonomie mais sont différentes selon la nature de l’activité. Ainsi, par exemple, la gestion du bar repose sur un collectif réunit en commission alors que l’organisation d’une conférence est prise en charge par son initiateur.

Le processus de décision est plutôt basé sur la recherche d’un consensus entre tous les participants que sur un processus de vote à la majorité. Si il manque des informations ou des arguments pour pouvoir prendre une décision, un travail ou une étude supplémentaire sont mis en œuvre jusqu’à l’obtention d’un consensus.

Enfin, grâce à leurs nombreuses collaborations avec des réseaux formels et informels, le Pot Commun et le Café de la Pente bénéficient d’un rayonnement certain au niveau régional, et même au-delà.

Partagez

Partagez cette page avec vos amis !