Culture à toutes les sauces – Conférence gesticulée

Culture à toutes les sauces
20 h 00
08/04/2018
Prix libre

Débat, Théâtre— Conférence gesticulée

« Culture à toutes les sauces » Conférence gesticulée par Anaïs Vaillant

« Ethnologue, Anaïs tente d’explorer la notion de culture à travers son héritage familial, son parcours d’étudiante et de jeune chercheuse. Elle raconte sa découverte simultanée de l’exotisme et des cultures locales près de chez elle. »

Propos
Dans « Culture à toutes les sauces», l’ethnologue mélange savoirs théoriques et expériences personnelles pour un questionnement réflexif sur la culture et l’ethnologie. Elle tente d’explorer cette notion de culture à travers son héritage familial, son parcours de thésarde, ses terrains d’enquête, ses contrats professionnels… et aborde l’ambivalence d’une telle notion et les usages
politiques actuels qui peuvent en être faits. Si l’analyse de la culture est sensée être sa spécialité scientifique, l’ethnologue partage ses doutes vis-à-vis d’une discipline qu’elle considère à la fois comme un produit de nombreuses dominations et comme un outil efficace contre ces dernières. Elle questionne les regards français contemporains portés sur les cultures populaires et traditionnelles. Cette conférence traite donc de la notion de culture, de capitalisme culturel, de cultures régionales, de la quête d’authenticité culturelle des classes moyennes et de l’exotisme post-colonial. La conférencière parle aussi de son difficile parcours dans l’université et dans la précarité, elle danse, chante, s’énerve et s’amuse en complicité avec le public.

Qu’est-ce qu’une conférence gesticulée ?
C’est un partage d’expérience, mis en scène, étayé par des savoirs froids (théoriques) et des savoirs chauds (biographiques), de la part d’un citoyen engagé dans cette aventure de l’écriture, de la conscientisation politique et de la mise en scène. Par une transmission plus « racontée » qu’expliquée, la conférence gesticulée est un objet radical, hybride et illégitime, résolument anti-capitaliste. C’est une invitation à la réflexion politique et à l’action collective, à partir  d’expériences vécues. » Anaïs Vaillant a monté cette conférence gesticulée dans le cadre d’une
formation en 2013 auprès de la Scop Le Pavé, accompagnée par Francine Mahé et Franck Lepage. Elle a également bénéficié des regards extérieurs d’Emilien Urbach en 2014 (metteur en scène), de Léa Ostermann (comédienne, clown) et Emilie Dreyer-Dufer (metteuse en scène, comédienne, chanteuse) en 2015.

 

Chargement de la carte…