Cycle Stéphane Mercurio – A Côté

19 h 30
20/01/2016
Part. Libre

Projection— Film Documentaire

A Côté
Cycle Stéphane Mercurio

Les miradors ne sont que la partie visible de l’iceberg et d’une réalité soigneusement cachée.

Dans le cadre d’une rencontre avec Chantal Courtois, femme de détenu qui entend partager avec nous son expérience de l’enfermement et de « l’après-prison », vu du point de vue des proches, le Pot Commun vous propose un Cycle Stéphane Mercurio avec les projections de A Côté, ce mercredi 20 janvier et de A l’ombre de la République le mercredi 3 février. janvier et A l’ombre de la République le 3 février

Stéphane Mercurio
D’abord des études de droit, puis l’humanitaire, enfin le journalisme avant une rencontre avec le documentaire qui bouleverse sa vie. Stéphane Mercurio réalise son premier film Scènes de ménage avec Clémentine aux Ateliers Varan en 1992. Il sera diffusé par Arte et sélectionné dans de nombreux festivals.
En 1993, elle tourne un film sur une lutte pour le logement et s’investit pendant trois ans dans le magazine La Rue. En 1996, elle écrit et réalise Cherche avenir avec toit. Ce film marque le début de la collaboration avec Iskra. Depuis, film après film, Stéphane Mercurio donne la parole aux « oubliés », et cherche de nouvelles formes d’écriture.
Chantal Vasnier (ex Courtois)(*)

Une des deux principales protagonistes du documentaire de Stéphane Mercurio – « A côté »- Chantal a beaucoup aimé le regard que cette dernière a jeté sur la prison. Elle a alors accepté de partager l’intimité de sa vie rythmée par les parloirs.
Dès la sortie d' »A côté » et en accord avec Stéphane Mercurio elle a décidé d’accompagner ses films pour faire connaître les multiples réalités de la justice et de l’emprisonnement.

(*)ex-Compagne de Georges Courtois qui, en compagnie de Karim Khalki et Patrick Thiolet, avait pris en otage la cour d’assises de Nantes en 85 et transformé celle-ci en tribune pour dénoncer la justice et les condition d’enfermement

A Côté

Film Documentaire – 2008 de Stéphane Mercurio

Dans la petite maison de l’association Ti-Tomm, accolée au mur de la prison des hommes à  Rennes, on attend l’heure du parloir. Les familles arrivent à l’avance, toujours. Quelques secondes de retard, et la porte de la prison restera fermée. On vient une, deux, trois fois par semaine, chaque semaine, pendant des mois voire des années. Ce sont majoritairement des femmes; ces pénélopes des temps modernes vivent au rythme de leur homme à l’ombre. Le temps est suspendu, la vie comme arrêtée. L’arbitraire de la prison, les transferts, les interdits sont leur quotidien. En faisant le choix de rester résolument « à côté » de la prison – du côté des familles – le film propose paradoxalement une approche éminemment frontale de ce qu’est la réalité carcérale. La prison en creux. La vie sans l’autre. Mais sûrement pas à côté de la vie.

luctus id consequat. venenatis, Aliquam mi, elit.