Cycle Stéphane Mercurio – A l’ombre de la république

20 h 30
03/02/2016
Part Libre

Projection— Film documentaire

A l’ombre de la république
Cycle Stéphane Mercurio

Dans le cadre du Cycle Stéphane Mercurio et de la seconde rencontre avec Chantal Courtois, femme de détenu, à propos des conditions d’enfermement dans les prisons françaises, Le Pot Commun vous propose de replonger dans l’univers carcéral avec A l’ombre de la République

Stéphane Mercurio

D’abord des études de droit, puis l’humanitaire, enfin le journalisme avant une rencontre avec le documentaire qui bouleverse sa vie. Stéphane Mercurio réalise son premier film Scènes de ménage avec Clémentine aux Ateliers Varan en 1992. Il sera diffusé par Arte et sélectionné dans de nombreux festivals.
En 1993, elle tourne un film sur une lutte pour le logement et s’investit pendant trois ans dans le magazine La Rue. En 1996, elle écrit et réalise Cherche avenir avec toit. Ce film marque le début de la collaboration avec Iskra. Depuis, film après film, Stéphane Mercurio donne la parole aux « oubliés », et cherche de nouvelles formes d’écriture.
Chantal Vasnier (ex Courtois)(*)

Une des deux principales protagonistes du documentaire de Stéphane Mercurio – « A côté »- Chantal a beaucoup aimé le regard que cette dernière a jeté sur la prison. Elle a alors accepté de partager l’intimité de sa vie rythmée par les parloirs.
Dès la sortie d' »A côté » et en accord avec Stéphane Mercurio elle a décidé d’accompagner ses films pour faire connaître les multiples réalités de la justice et de l’emprisonnement.

(*)ex-Compagne de Georges Courtois qui, en compagnie de Karim Khalki et Patrick Thiolet, avait pris en otage la cour d’assises de Nantes en 85 et transformé celle-ci en tribune pour dénoncer la justice et les condition d’enfermement

A l’ombre de la république –2012

Pour la première fois, après trois ans d’existence, le CGLPL (Contrôle général des lieux de privation de liberté) accepte qu’une équipe de tournage le suive dans son travail, minutieux, essentiel de contrôle des droits fondamentaux dans les prisons, hôpitaux psychiatriques, commissariats… Stéphane Mercurio a suivi une quinzaine de contrôleurs. Leurs lieux de mission : la maison d’arrêt de femmes de Versailles, l’hôpital psychiatrique d’Evreux, la Centrale de l’île de Ré, et enfin la toute nouvelle prison de Bourg-en-Bresse. Pendant ces quelques semaines d’immersion à leurs côtés au cœur des quartiers disciplinaires, dans les cours de promenade des prisons ou dans le secret des chambres d’isolement, un voile se lève sur l’enfermement et la réalité des droits fondamentaux en ces lieux